Archives pour la catégorie Nos coups de ♥ Colombiens

Nos coups de ♥ Colombiens

Colombie :

797f0365320dea853b3dd038fab772e3-l

Ganso & Castor (Medellin) : restaurant d’inspiration française un peu chic, meilleurs petits déjeuners du voyage en Colombie. Jus de fruits inventifs. Fréquenté par le gratin de Medellin

La Puerta Falsa (Bogota) : un must pour tout séjour à Bogota, pour aller petit déjeuner d’un traditionnel tamales (farine de mais, poulet, petits légumes, le tout cuisiné dans une feuille de bananier), d’un chocolat chaud santafeno ( chocolat à l’eau, servi avec un pain au lait et du fromage), et d’un jus de fruit frais

Masaya Hotel (Bogota) : dans la Candelaria, pas loin des intérêts touristiques, vieille bâtisse superbement retapée, un poil plus cher que la moyenne. Super petit déjeuner. Chambre plutôt confortable. Repris par 4 français tout droit sortis de leur école de commerce, et un peu caricaturaux de parisianisme il faut le savoir. Mais la situation rattrape ce petit inconvénient. 70000 pesos ( 25e) la double.

Hotel Kaleidoscopo ( Manizalès, région du café) : tout nouvel hôtel, central accessible depuis la gare routière par le téléphérique, dortoir pour 2 personnes.. Qui nous sert en fait de chambre double, lit douillet. Accueil adorable de Martha, la soixantaine, qui était au petit soin et s’occupait de nous comme de ses enfants. Petit déjeuner simple mais vraiment correct. Bons plans pour les excursions aux alentours ( thermes, parcs diverses). 26000 pesos/personne (10 euros).

Musée Botero (Bogota) : entrée gratuite, un des plus beaux musées que nous ayons vu, pas uniquement centrée sur l’oeuvre de Bottero ( même si il doit y avoir pas loin de 200 tableaux du maitre colombien), mais nombreux tableaux impressionnistes (Gauguin, Renoir, Matisse légués de sa propre collection. Mise en scène superbe, bâtiment aéré et agréable. Vraiment très chouette.

Finca Sacha-Mamma (Salento) : un peu loin de tout, mais vraiment off the beaten track comme on dit. On a connu cet endroit en cherchant au hasard sur des forums de voyage. Personne ne semblait connaitre, même en ville. Si vous voulez vraiment avoir un superbe aperçu de ce qu’est la culture du café dans cette région , mais avec la vision de Diego qui tient sa minuscule exploitation familiale. 7 fois plus chers que les tours classiques de 1h dans des fincas complètement industrielles certes ( ce n’était que 35000 pesos soit 13 euros/personne incluant un super déjeuner avec toute la famille, et 5h à la ferme). Pour y aller, compter 2h de marche aller depuis Salento, mais le sentier ( une route de terre sans voiture) est superbe et passe dans le fond d’une vallée verdoyante. «  Aller au cimetière et continuer sur la route jusqu’à un mirador ( 45mn de marche), descendre la route sur la gauche, traverser la rivière ( attention aux chiens), passer devant la Finca el Porvenir, traverser un deuxième pont puis prendre à droite, c’est tout droit au bout d’une petite heure de marche depuis le pont (Entrée sur la gauche) » Appelez Diego pour organiser une visite.

Le Papillon ( San Gil) : tenu par un quinqua suisse un peu perché, mais qui est une mine d’informations sur la région. Endroit vraiment chouette, chambres parmi les moins chères de notre voyage en colombie, cuisine équipée +++, possibilité d’organiser activités ( rafting, plans pour les balades dans la région notamment le Camino Real). 35000 pesos ( 14 euros) la double.

Gringo’s Mike ( San Gil) : ouvert par le patron de l’agence de VTT du même nom qui propose des excursions d’une journée dans le canyon le plus profond de Colombie, non loin. Western food, mais burgers de folie ( imaginez un triple 280 en trame de taille, les saveurs en plus), smoothies mangue framboise !!  5 euros le burger

Pastelaria Francesa (Villa de Leyva) : un peu compliqué à trouver, mais demandez le chemin au colombiens, premières vraies viennoiseries du séjour, le feuilleté manquait souvent, ici c’est pas loin d’être aussi bon qu’à Paris. Si vous voyagez au long cours, ça vous rappellera de bons souvenirs gustatifs !

Puntas Gallinas : Loin de tout, dans une famille de Wayuu, à dormir dans des chichorrones ( grands hamacs hyperconfortables) à la belle étoile. Si vous arrivez là bas ( ce qui n’est pas une mince affaire, mais est vraiment loin d’être aussi compliqué que ce que racontent les guides), vous ne pouvez pas vous trompez c’est le seul hébergement du coin. Paysages paradisiaques, lagunes turquoises, flots déchainés, dunes de sables immenses. Un immense coup de coeur pour cet endroit encore préservé du tourisme de masse !! Poissons grillés fraichement pêchés.

Finca Escondida (Palomino) : face à la mer, ambiance internationale plutôt assez chouette, surtout économique à condition de dormir en hamacs où on est un peu les uns sur les autres, où en tente. Les doubles qu’on a pas testé sont vraiment chéros. Couchers de soleil dantesques, bout de plage coincée entre deux embouchures de rivières, un vrai petit paradis. Nourriture pas donnée, mais plein de super boui boui 1 km plus au nord, le long de la route principale.