Archives pour la catégorie Nos coups de ♥ Argentins

Nos coups de ♥ Argentins

Argentine :

nabolo-drapeau-argentine

La Posta (Salta) : Etablissement un peu excentré ( quoiqu’à seulement dix minutes de la place centrale) tenu par deux frères très accueillant. Chambres bien décorées, agréables et économiques ( 320 pesos la double, 390 la triple, petit déjeuner inclus). Réduction pas négligeables ( 20%) chez divers loueurs de voitures ( Hertz notamment).

El Charrua (Salta) : pas le plus connu ni renommé, mais avec du recul surement le meilleur restaurant de viande qu’on ait testé en Argentine ( avec des prix bien inférieurs à des célèbres parilladas de Buenos Aires). Cuisson parfaite, service attentionné, carte des vins bien fournie et pour toutes les bourses. Accompagnements généreux. Ambiance gastronomique mais pas trop ( Comptez 100/130 pesos pour une bonne viande, sans les accompagnements, 100 pesos pour une bouteille de vin). 8/10 euros par personne.

Café Tobias ( Salta) : Le meilleur endroit de la région pour gouter aux Saltenas, la spécialité locale, ces empanadas fourrés de viande hachée et petits oignon/légumes. Très peu touristique, beaucoup de locaux aux déjeuner se partageant des doseras, arrosée de bière Quilmes. 70 pesos la docena,

Hôtel-boutique Gaia (Tilcara) : budget un peu plus conséquents. Hotel boutique hyper intime, avec chambres spacieuses, construites en bois exotique, et qui dominent une cour-jardin ombragée. Lits King-Size de 2m de large, décorâtion raffinée. Le petit déjeuner est assez exceptionnel, servi en chambre par le salon de thé affilié à l’hôtel, quelques mètres plus loin dans la même rue. Viennoiseries et gâteaux maison, confitures de tomates/mangues/épices, jus de fruits frais, fromages, charcuteries.. Thé et infusions 750 pesos la chambre triple, petit déjeuner inclus.

Restaurant El Nuevo Progreso 1917 (Tilcara) : endroit raffiné, pour partager de belles tablas ( sortes de planches de charcuteries/légumes/fromages/tapenades et autres sauces) accompagnés d’une bonne bouteille de Malbec.

Cerro Hornocal (Humahuaca) : un des plus beaux panoramas que nous ayons vu en Amérique du Sud, relativement peu touristiques, puisque surtout connu par le bouche à oreilles, les guides de voyages ( Routard, Lonely..) semblant n’avoir d’yeux que pour la montagne aux 7 couleurs de Purmamarca. Le panorama se mérite sachant que l’heure piste pour y arriver seccou sacrément, mais quel bonheur de se retrouver face à cette « palette du peintre » aux 21 couleurs selon la légende.

Hôtel Sala de Payagosta ( Cachi) :  Hôtel « ferme-éco-rustique » dans un décor superbe en pleine vallée calchaquie, chambre triple hallucinante avec cheminée, bain à remous, lit king size. Petit déjeuner avec les produits frais de la ferme (pain au figues, aux noix, confitures maison, madeleines, fromages, charcuterie). A quelques kms à peine de Cachi. Pour nous la meilleure adresse du voyage.

Hacienda de los Molinos ( Molinos) : Hôtel très chic, dans l’ancienne demeure du dernier gouverneur de la Province de Salta. Chambres de haut standing à la décoration assez passe partout, bien que pas forcément très grandes comparée à Payagosta. Organisées autour d’un patio, où trône un poivrier tricentenaire impressionnant.     Petit déjeuner buffet excellent et varié.                                                 L’Hotel se double d’un restaurant succulent, bien que pas donné donné. Mais la cuisine est pleine de pep’s et de bonnes idées.       850 pesos la triple.

La Vaca Tranquila (San Carlos) : ferme éco-rustique tenue par deux sexagénaires belges près de San Carlos, sur la ruta 40, à 25 km de Cafayate. Un peu plus abordable que les deux précédentes adresses, petit déjeuner maison succulent, même si la palme va vraiment à Payagosta. Pas de service de diner le soir, ce qui peut être un peu problématique si on a pas sa nourriture, tout fermant très tôt à San Carlos. Possibilité de ballades à cheval dans les environs, piscine en saison, et surtout la Vaca Tranquila a sa propre brasserie qui commence à avoir un franc succès dans la région. 620 pesos la chambre triple (surclassement en chambre quadruple) avec petit déjeuner.

Bodega Nanni ( Cafayate) : petite bodega familiale, aux vins biodynamiques, et ce sont presque les seuls dans la région. La visite est plutôt courte mais très intéressante gratuite, seule la dégustation est payante (4 vins pour 20 pesos). Possibilité de déjeuner sur place dans le jardin, pas testé mais ça sentait sacrément bon.

Restaurant Las Tinajas (Mendoza): autant être clair ce restaurant est un restaurant pour les gros appétits insatiables.. c’est un ténédor libre et tout je dis bien tout est à volonté, les pizzas minutes, les 15 sortes de pates aux 18 sauces différentes, les asados, grillades, entrées, desserts. Le choix est énorme et pourtant la qualité est là. Le tout pour 105 pesos par personne ( 5-7 euros).

Buenos Aires:

Hôtel Boho Rooms (Palermo Viejo) :en plein coeur de Palermo Viejo, le quartier le plus branché de Buenos Aires. un hôtel vraiment chouette mais qui plaira davantage aux filles, de par son côté très girly sorti d’un magazine de décor. Chambres triples spacieuses, décoration minimaliste et design, copieux petit déjeuner buffet, pas mal de bons plans. Chouette atmosphère, et plus sympa que les précédents testés dans le quartier. 700 pesos la triple petit déjeuner inclus.

Restaurant Efimiro Festin ( Palermo Viejo, juste à côté de Boho Rooms) : restaurant minimaliste à l’inspiration gastronomique.  Décoration vintage, service omniprésent ( parfois un chouilla trop), cuisine hyper inventive. Le Brie aux amandes rôti, sur compoté oignons, fenouil sauté et pousses d’épinard est une sacrée petite merveille. Plats 120/150 pesos.

La Cabrera Norte ( Palermo Viejo, juste à côté de Boho Rooms) : une des parillas les plus célèbres de Buenos Aires. Il faut réserver plusieurs jours voire une semaine à l’avance ( quand on veut y diner le vendredi ou samedi soir). Service attentionné, prix élevés, belle carte des vins. Avec le succès ce sont pas loin de 4 salles La Cabrera qui tiennent un carrefour ( avec la même carte, mais pas forcément le même entrain malheureusement). On vous conseille vraiment l’original, dont la devanture est noire. La viande est reine ici, mais les desserts ne sont pas en reste. La décoration est pimpante et les tables suffisamment espacées pour ne pas écouter les conversations des voisins. Repas 300 pesos/personne (avec vin). Pour les « mange tôt » 40% de réduction si vous commandez à partir de 19h et demandez votre addition avant 20h 😉

La Hormiga ( Palermo Viejo) : pizza cuites au barbecue, grosses salades, et les classiques bife de ojo, bief de chorizo, parfaitement cuits. Limonades maisons à tomber. D’emblée, l’atmosphère classieuse de ce spacieux restaurant séduit : bois clairs, couleurs feutrées, plantes et touches naturelles. Quelle beauté dans une ambiance si détendue ! Prix vraiment doux, ambiance plus jeune et détendue que les deux adresses précédentes. Plats 80-120 pesos.

El Refuerzo ( San Telmo) : Notre gros gros coup de coeur à Buenos Aires. Ambiance décontractée de bistrot de quartier. Le décor est superbe, la salle toute en hauteur n’est pas bien grande mais agrémentée de nombreux objets vintages ( tourne disque, siphons..). Il n’y a pas de carte, le serveur vous fait part des quelques plats, salades ou sandwichs du jour. Les portions sont généreuses, les salades gargantuesques et délicieuses, au programme notamment cassolette de lapin ou de poisson, salades de langoustines ou de saumon fumé, dessert succulents ( poires pochées au vin rouge et glace dulce de lèche, fromages de brebis argentins..). On y est quand même retourné 4 fois, c’est vous dire.

Le Florida Garden : le café littéraire d’époque qui ne semble pas avoir changé depuis 60 ans, la moyenne d’âge fleuret gentillement avec les 80 ans, mais l’ambiance est vraiment authentique. Toute l’élite artistique et littéraire de Buenos Aires semble s’y donner inlassablement rendez vous. Les expressos sont bien toniques, et les jus d’orange pressés revigorant en milieu de matinée. Café 22 pesos, jus d’orange 50 pesos.

Café Tortoni : Le Tortoni, comme l’appellent les portenos, c’est un peu notre café de Flore.. Le café carte postale, mais qu’il est toujours sympa de tester au moins une fois. Alors oui c’est très touristique, et la valse des serveurs en tablier blanc peut parfois sonner comme trop mise en scène. A côté de ça le chocolat chaud churros chantilly maison et dulce de leche , spécialité de la maison, est une petite merveille (64 pesos)

Hotel La Fresque : comment être plus central en étant à l’intersection de 25 de Mayo ( qui va du Palais Présidentiel au Congrès) et de 9 de Julio l’avenue la plus large du monde, où trône fièrement l’obélisque de Buenos Aires lorsqu’elle croise la Corrientes. Hôtel rétrochic, au mobilier d’époque, chambres en duplex sans forcément avoir de belles vues, mais plus que correctes. Petit déjeuner buffet très garni ( salade de fruits frais, oeufs brouillés, croissants, gâteaux, fromages et charcuteries..). L’emplacement central est vraiment hyper pratique, au dessus d’une station de métro, à deux pas de nombreux arrêts de bus, et le microcentro est accessible en 10 mn à pied. Une vraie pépite ! 600 pesos la triple avec petit déjeuner. 520 la double.

El Club de la Milanesa : des milanaises à toutes les sauces, en veux tu en voilà. Menu très abordable le midi. 80 pesos pour une entrée + une milanese au choix avec accompagnement + 1 bière ou boisson + 1 café ou dessert.

Restaurant Plaza Asturias: restaurant à l’espagnole, en plein milieu de l’Avenida de Mayo, carte longue comme mon bras mais service ultra efficace et attentionné malgré le nombre incroyable de couverts de cette immense salle. Cuisine classique mais bien gouteuse. Prix abordables. Plats 75-110 pesos.

Restaurant Aqva (Iguazu) : probablement un des meilleurs restaurants d’Iguazu. Connu par Tripadvisor, vaut vraiment le coup, produit frais, poissons de rivières, langoustines, plats plus simples et plutôt bon marché. Belle carte de vins (blancs surtout). Service attentionné. Plats 55-110 pesos.

Patagonie :

Compagnie Maritime Tres Marias (Ushuaia) : bien loin des bateaux surchargés de 150 personnes sur le Canal de Beagle, compagnie beaucoup plus intime ( quoiqu’un chouilla plus chère, 550 pesos/personne la demi journée de navigation, avec escale et randonnée sur l’Isla H) avec un petit 18 places où ne logent que 12 clients maximum. Vraiment de très bons souvenirs !!

Hôtel Las Cabanitas (Calafate) : Gerardo tient sa petite guesthouse avec entrain, et l’accueil est vraiment chaleureux. Mordu de jazz, les playlists dans les espaces communs valent le déplacement. Pour ce qui est du logement , on vous conseille chaudement si vous êtes à 2 ou à 3 les petites cabanes au fond du jardin (500 pesos à 2, 600 pesos à 3 avec petit déjeuner), qui ne font pas plus de 2 mètres de large, mais où tiennent une mini salle de bain, un lit double à l’étage, et un lit simple au rdc avec un chauffage au fioul plus qu’agréable avec les températures patagonnes.

Restaurant Mi rancho (El Calafate) : Sans doute le meilleur restaurant qu’on ait testé en Patagonie, avec la spécialité locale l’agneau patagon. Cotelettes premières d’agneau confites, patate douce, légumes sautés, jeunes pousses.. C’est vraiment exquis !! Les desserts, de grand classiques français ou italien revisité à la sauce locale ( tiramisu, sorbet fruit de la passion, ananas sauté) finissent de nous conquérir. Une excellente adresse. Plats 120/150 pesos. Vins un peu chers cela dit.

Patagonia Hostel (El Chalten) : une auberge de jeunesse comme on souhaiterait plus souvent en voir. Tout est propre, neuf, bien organisé, accueillant, chaleureux. La cuisine est parfaitement équipée, les chambres spacieuses et les espaces communs aérés. Nombreuses infos utiles sur les sentiers de randonnée alentours, ambiance internationale (on a meme croisé des sud coréens) Chambres triple 550 pesos avec petit déjeuner, dortoirs 100-140 pesos ( avec/sans petit déjeuner).

Fonda Ahonikenk (El Chalten) : plats roboratifs mais bien cuisinés et qui réchauffent bien lorsqu’il neige dehors, ambiance de taverne de montagne , beaucoup de locaux. prix corrects. Service décontracté.

La Barraca ( Bariloche) : maison d’hôtes sur les hauteurs tenues par un couple franco argentin. Décoration épurée, jolie vue sur la lac, petit déjeuner plus que correct. Finalement pas si cher que ça pour la qualité de l’hébergement. 390 pesos la triple avec petit déjeuner.

EL Regional ( San Martin de los Andes) : hyper chouette, taverne chic à bières et tablas ( grandes planches de charcuteries ( sanglier, jambon fumé, cerf..), olives, fromages , tomates séchées, poisson fumés ( truites..) et autres portions d’escabeches). Large choix de bières artisanales pour arroser le tout. Pas donné mais bonne soirée en perspective ! Tablas à 350 pesos pour 3 personnes.